Historique

La station de La Plagne, une origine tirée d’une nécessité économique.

Les années 60 présentent une désertification de la vallée issue du déclin de l’activité agricole et minière.
Les communes locales décident de s’associer au sein d’un Syndicat Intercommunal, autour du projet porté par le maire d’Aime, le Docteur BORRIONE.
Ainsi, en 1961, La Plagne naitra pour donner un élan économique à la vallée par l’intermédiaire des « sports d’hiver ».
C’est alors que la future station de « Plagne Centre » ouvre le 24 décembre 1961, avec deux téléskis et quatre pistes.
Le succès sera immédiat grâce, entre autres, aux conseils avisés du champion de ski Émile ALLAIS. En 1966, Guy LUX, depuis La Plagne, présente son émission Interneige.
Le développement de la station commence.

Les sports d’hiver, un dynamisme sans faille…

Bénéficiant de l’engouement du public Français et international, très vite, de nouvelles stations périphériques vont se créer :

- Aime La Plagne (ou Aime 2000, « le Paquebot des Neiges ») ouvre en décembre 1969 ;
- En 1969 également, Champagny annexe son domaine à celui de La Plagne ;
- Montchavin ouvre en 1972, et sera relié à La Plagne en 1973 ;
- Puis apparaît Plagne Villages en 1972, suivi de Plagne Bellecôte en 1974 ;
- Montalbert montre une réelle station en 1980 ;
- La même année, la station village Les Coches accueille ses premiers visiteurs ;
- Viennent ensuite Plagne 1800 en 1982, et enfin Plagne Soleil en 1990.

Belle Plagne (2 050 m), qui vous accueille aujourd’hui, ouvre ses portes l’hiver 1980-1981.

Cette année là, votre restaurant « Le Matafan », situé dans la résidence Agate (pour ensuite être déplacé en face de notre actuel établissement), participe à l’aventure des tous premiers commerçants de la station par ses propriétaires d’origine, Dominique et Alain CRESSEND.
Dans nos locaux, le restaurant est tour à tour passé, depuis le début des années 80, de l’enseigne « Le Vieux Tyrol » à celui de « Chez Moustache », pour que nous retrouvions enfin, en 1997, ce nom attaché à l’histoire de Belle Plagne : « Le Matafan ».